Suite à un accord signé en 1983 entre l’Institut Fame Pereo (agissant au nom de la Fondation Jules et Paul-Emile Léger) et l’Etat haïtien représenté  par le Ministère de la Santé publique et de la population (MSPP), l’hôpital Cardinal Léger (HCL) a été construit en 1986 à Léogâne pour la prise en charge des lépreux, officialisant le rôle de l’IFP dans la lutte contre la lèpre en Haïti. C’est ainsi que l’Hôpital a été érigé sur une parcelle de terrain concédée  à l’IFP à l’entrée de la ville de Léogâne.

 

La gestion de l’HCL a été confiée aux Sœurs Missionnaires du Christ Roi (MCR), une communauté religieuse canadienne présente en Haïti et œuvrant  dans les secteurs de la Santé et de l’Education.   Signalons, que l’ouverture de cette léproserie, a été très mal perçue et vécue à l’époque par la population de Léogâne. Cette réaction était symptomatique des préjugés stéréotypés liés à la représentation d’une léproserie dans l’imaginaire collectif. Malgré tout, l’hôpital a pris place au milieu de la population et reçoit depuis des lépreux issus de tous les départements du pays.

 

A la fin des années  90, le constat d’une baisse d’activités due à une diminution du nombre des lépreux en Haïti ajoutée à la déclaration de l’OMS confirmant cette réalité, la lèpre a pratiquement été éliminée comme problème de santé publique.  C’est ainsi qu’en clinique externe les services ont pu s’étendre à d’autres spécialités pour la population. En plus des services offerts en dermatologie, l’HCL a proposé des soins en médecine générale, en médecine interne,  en chirurgie et en orthopédie. Cette diversification de l’offre des services  a permis à l’HCL d’atteindre une autonomie financière à partir de 2006. Le maintien de cette bonne situation financière est redevable à la gestion pragmatique et efficace des Sœurs missionnaires de Christ-Roi mais aussi râce aux apports de Food for the Poor (riz, pois, matériel médical etc.) et du Catholic Relief Services (CRS) pour un certain temps. 

 

Le tremblement de terre du 12 janvier 2010 a fortement frappé la ville de Léogâne qui a été détruite à 70%. L’Hôpital Cardinal Léger a vu pratiquement tous ses bâtiments endommagés ou détruits, notamment la résidence des sœurs. Le séisme  a  entrainé la perte de beaucoup d’équipements et de matériels.  Ce terrible incident a  aussi  entraîné d’amener l’avènement de plusieurs équipes médicales et ONG qui sont venues dispenser des soins d’urgence aux victimes. Très rapidement grâce aux fonds de l’Hôpital, ceux  de la Fondation Paul-Emile Leger, de l’ACDI et de la part des organisations canadiennes, on a pu réparer la clinique externe, construire un hôpital de campagne, et une résidence temporaire pour les MCR. Parmi les ONG, il faut signaler Médecins Sans Frontière qui a vite installé un hôpital de campagne au centre de la ville qui jusqu'à  maintenant offre des soins gratuits à la population. Cette  offre de gratuité, dans un contexte de marasme économique allait affecter notablement la demande au sein des institutions privées. Parallèlement,  un projet de soutien  et  de réhabilitation de l’HCL a été financé par l' ACDI et  par L'Oeuvre Léger. 

 

Selon un  rapport remis par des experts, les capacités de prestation de soins étaient restaurées dès 2012. Les constats suivants ont été soulignés :

 

  • Les consultations en clinique externes constituent l’activité première de l’Hôpital.
  • 76% des consultations sont en dermatologie.
  • 242 patients admis représentant 963 jours d’hospitalisation dont le tiers pour le traitement des lépreux.
  • 100 interventions chirurgicales pour l’année dont 6 pour des lépreux. 

Notre hôpital

Ouvert 24h/24
7 jours/7
Adresse : Route Nationale 2

Léogâne, Haïti

+509  36 33 09 10  

hopitalcardinalleger@gmail.com

 

Hôpital CARDINAL-LÉGER